Educagile : La rétrospective générale après le projet (étoile de mer)

retrospective
Intervenants :  Laetitia Vangy, Formatrice d’anglais
Classe Pilote : Première Gestion Administration en alternance.
Etablissement : Cerfal-Campus Montsouris, Paris 14
Avec l’appui de Souaad Aoun (Responsable Pédagogique)
 et Olivier Tessot (Coordinateur de la section)
Nombre d'élèves : 26
Durée : 2 heures

Article précédent : Les prémices de l’entrepreneuriat (Troisième session)

Auteur : Laetitia Vangy, Formatrice d’anglais

Objectif de la Rétrospective :

Afin de faire un point avec la classe sur l’approche agile nous utilisons la rétrospective en étoile de mer.

 

Généralement, lors d’une réunion de rétrospective agile, on se pose trois questions :

  • Qu’est-ce qui a bien fonctionné ?
  • Qu’est-ce qui a moins bien fonctionné ?
  • Qu’est-ce qui peut être amélioré ?

Ce qui en ressort :

Certains aimeraient poursuivre cette approche Agile qui leur permet d’apprendre en faisant. Ils ont trouvé leurs repères organisationnels, d’échange et de partage. Par ailleurs ils sentent les progrès linguistiques. Cependant, l’effectif dans chaque équipe leur semble trop important. Ils aimeraient réduire le nombre de membres par équipe.

D’autres encore aimeraient revenir à une méthode plus traditionnelle de type leçon et exercices d’application. En effet, ils ne se sentent pas tous confortables avec cette méthode et ne pas recopier une leçon écrite au tableau semble les déstabiliser.

J’avais tenu compte de leur demande d’inclure plus d’exercices grammaticaux et lexicaux comme tâches intermédiaires vers l’objectif final. Là encore certains ont apprécié et souhaitaient les conserver.

Pour ce qui est de l’axe d’amélioration, ils ont pris conscience de la nécessité de moins bavarder, de développer l’esprit d’équipe et surtout persévérer devant la difficulté. Ils sont aussi conscients de la nécessité de s’auto-organiser et d’utiliser davantage l’anglais entre eux.

Individuel ou en équipe ? :

Au cours suivant je leur ai donc proposé de finir le projet de création d’entreprise soit en équipe soit individuellement selon leur envie, mais finalement personne n’est revenu à une solution individuelle, seules des équipes se sont constituées, toutefois par affinité de caractère. Etait-ce la formation des équipes imposée qui leur posait problème ?

Comment attribuer des notes individuelles ?

Par ailleurs, même si nous poursuivons ce travail en équipe, nous avons mis en place une pochette individuelle par projet dans laquelle chacun remet ses tâches effectuées – que je corrige. Ainsi je peux faire un suivi individuel des acquis et des points à revoir, la notation tenant compte du travail collectif et individuel.

Conclusion :

La rétrospective a été nécessaire et positive. Avec la constitution de nouvelles équipes qui fonctionnent mieux grâce à l’entraide qui s’est développée au cours des sessions, j’ai pu dédier plus de temps dans l’accompagnement de ceux qui en nécessitaient.



Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]
0 Shares: