Les 4 clés pour réussir votre rétrospective

retrospective

Dans cet article je vais vous présenter les quatre clés à ajouter à votre boîte à outils pour réussir vos rétrospectives. Elles sont faciles à mettre en oeuvre et applicables quelque soit l’organisation de l’équipe.

Comme moi, vous avez peut-être déjà vécu des rétrospectives pénibles; personne n’ose se lancer, le PO passe en revue les chiffres, les même problèmes réapparaissent ou pire les équipiers se disputent, etc. Si tel est votre cas alors ces quatre clés vous seront utiles.

Je me souviens qu’à mes débuts, j’avais mis en place Scrum et  tous les artéfacts avec succès. Malgré tout, ma première rétrospective avait été rocambolesque. En toute simplicité, j’avais invité l’équipe à faire un tour de table où chacun pouvait expliquer ce qui avait bien fonctionné, les difficultés rencontrées et les améliorations possibles. Le product Owner avait fait une réflexion accusatrice surenchérie par un développeur et le dialogue s’est terminé en pugilat verbale. J’ai réussi à rétablir le dialogue en appliquant la clé 1.

Pour certaines personnes les difficultés prennent la forme d’erreurs, pour d’autres de fautes. Or, personne ne veut être responsable d’une faute. Il faut pourtant que les difficultés soient identifiées et partagées, malgré les égos, les susceptibilités, et  les problèmes de communication.

Les quatre clés sont issues de l’application des quatre valeurs du manifesto agile. Ces outils sont à utiliser dans l’ordre tel que présenter ci-dessous, si vous souhaitez mettre de votre côté toutes les chances pour ouvrir la voie du dialogue.

Les 4 clés pour réussir une rétrospective

1. Positivez l’ambiance: discours de bienveillance

Photo : réussir votre rétrospective, distributeur de sourire
Réussir votre rétrospective – distributeur de sourire

Un petit discours rapide pour positiver la rétro et déculpabiliser :

“Merci d’être venus. j’espère que vous allez bien !  Je vous rassure : comme nous,  toutes les équipes ( même chez Google ) rencontrent des problèmes; de communications, d’incompréhension, des loupés, des non-dits, des moments de fatigues, des glissements,  la liste pourrait être longue. Nous ne sommes pas là pour montrer du doigt mais pour nous demander comment peut on faire pour progresser,  mieux communiquer, mieux collaborer, améliorer nos processus, nos outils, etc. Comment allons nous envoyer cette fusée dans l’espace 🙂. Je vous rappelle que l’on peut tout se dire avec gentillesse et bienveillance.”

C’est à vous de trouver les bons mots pour votre propre discours d’introduction. Il doit être court, instaurer un climat de confiance où chacun pourra s’exprimer sans crainte, clair sur l’objectif, et formulé avec le sourire intérieur.

Vous devez vous assurer que le message est bien passé. Une vérification visuelle suffit la plupart du temps, mais n’hésitez pas à demander un feedback si nécessaire : “Ca vous va la gentillesse? Bruno, Romuald, ça vous va la gentillesse? ;)”.

2. Félicitez, encouragez l’existant et les avancées

Photo : réussir votre rétrospective - équipe motivée
Réussir votre rétrospective – motivez votre équipe

Passez en revue les points de la dernière rétrospective et félicitez les avancées. Si certains points n’ont pas avancé, ne culpabilisez personne,  mais essayez de trouver un autre angle d’approche.

Évitez les “pourquoi” qui peuvent paraître trop accusateurs, reformulez “comment pouvons-nous faire pour que…”.

Félicitez même si l’amélioration n’est pas mesurable mais correspond juste une autre façon de faire, car c’est un acquis de savoir faire.

3. Utilisez le gaming c’est plus fun !

Photo : réussir votre rétrospective - gaming ! c'est plus fun !
Réussir votre rétrospective – gaming ! c’est plus fun !

Personne ne rechigne à passer un moment sympathique, surtout quand il n’y a pas d’enjeu personnel.

Il existe des centaines de jeux mais préparez le bien à l’avance, parlez-en avec vos pairs, regardez sur Youtube, et choisissez un jeu qui sera bien accepté par votre équipe.

Voici quelques sites qui en proposent quelques-uns :

http://www.funretrospectives.com/
https://luis-goncalves.com/agile-retrospectives-ideas-exercises/
https://plans-for-retrospectives.com/
http://retrospectivewiki.org/
*http://www.funretrospectives.com/

Je vous conseille le speedboat pour commencer.

Comment faire :

Lancez le jeu sans trop de formalité. Levez-vous vers le paperboard et dite : “je vous propose de faire un petit jeu” et dessinez le bateau au tableau tout en expliquant le thème. Changez de jeu à chaque rétro.

Attention, restez bien concentré sur les objectifs que sont le projet et l’amélioration de l’équipe.

4. Des petits changements mais concrets

Photo : réussir votre rétrospective - gérer l'effort
 Réussir votre rétrospective – gérer l’effort

Discutez tous ensemble des différents points, et même si l’ambiance et l’énergie du groupe sont très bonnes, limitez les actions à mettre en oeuvre lors du prochain sprint.

Assurez-vous d’actions concrètes à mener plutôt que d’idées conceptuelles :

“En tant qu’équipe de dev, nous aimerions que le PO assiste au moins à quatre mêlées par semaine, afin d’améliorer notre collaboration”

plutôt que :

“une meilleure collaboration entre le PO et l’équipe de dev”.

Les points positifs à garder sont traités de la même manière :

” en tant que développeurs nous faisons du pair programming car nous apprécions de nous entraider”

plus que :

“Nous gardons la bonne ambiance”

Pour ma part avec l’équipe, nous créons deux ou trois stories maximum, que l’on ajoute au sprintbacklog. Cela pourrait être affiché sous une autre forme, un dessin de facilitation graphique ou  sous forme de fiche, l’essentiel est que ce soit visible par tous et applicable.

En résumé :

Pour chaque rétrospective, faites : une introduction bienveillante, félicitez et encouragez l’équipe, utilisez un support ou un jeu, établissez de petites actions concrètes. Surtout éviter les évaluations, personne n’aime être évalué. Amenez l’équipe à prendre conscience de ses progrès et donnez-lui envie d’aller de l’avant.

Conclusion :

On pourrait ajouter beaucoup plus de clé, de conseils, de règles, car le sujet est vaste. Il existe des ouvrages qui lui sont entièrement consacrés comme l’excellent Agile Retrospectives: Making Good Teams Great” de Esther Derby (Author), Diana Larsen (Author) et Ken Schwaber (Foreword). Je vous ai présenté les quatre clés que j’ai éprouvées. J’espère que vous en ferez bon usage.N’hésitez pas à me faire un retour.

Liens utiles :

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]
0 Shares: